Simuler votre investissement SCPI en ligne

Inutile de rappeler que le placement en SCPI comporte de multiples avantages. Toutefois, les risques liés à la détention de parts d’une Société Civile de Placement Immobilier sont réels. Il faudra donc les identifier avant toute prise de décision. Afin de mettre toutes les chances de son côté, il vaut mieux simuler son investissement en SCPI. Heureusement, cela peut se faire sur internet en visitant un site web appartenant à des experts de l’immobilier. Il sera ainsi possible de calculer la rentabilité d’un placement en pierre papier. Il est facile de trouver un simulateur SCPI en ligne.

Simulateur SCPI

Simulez votre investissement en SCPI en ligne

Quel serait le montant de votre investissement ?

Vous pouvez investir en SCPI dès 300 €. Même si cet argent n'est pas bloqué, vous devez considérer que la somme sera investie sur au moins 10 ans.

Continuer

Sur combien d'année souhaitez-vous investir ?

Une durée minimale de 10 ans est conseillée, mais la durée moyenne de détention des parts de SCPI est de 22 ans : les investisseurs choisissent en général de percevoir des revenus complémentaires sur le long terme.

années

Rendement (TDVM) de votre placement SCPI

Le TDVM moyen était de 4,35 % en 2018. Vous pouvez changer ce taux pour mieux le faire correspondre aux SCPI que vous auriez repérées, mais nous vous conseillons de rester dans une fourchette réaliste entre 3 % et 6 %.

%
Retourner

Vos hypothèses

Montant
Durée années
TDVM %
Frais %
Rev.capital %

Aperçu du résultat

INVESTISSEMENT INITIAL :
GAIN BRUT DES LOYERS :
GAIN DES LOYERS CUMULÉS :
VOTRE ÉPARGNE IMMOBILIÈRE :
LOYERS PAR MOIS :

Voir tous les résultats

Un spécialiste vous rappelle pour répondre à vos questions gratuitement et vous accompagne dans votre projet d'investissement en SCPI

Promis aucun spam ! Conformément à la loi "informatique et libertés" du 06/01/1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification aux informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant à nos services sur la page de contact. Vous pouvez également vous opposer au traitement de vos données.

Merci ! Votre simulation a bien été envoyée, vous serez recontacté dans les meilleurs délais.

contactCONTACTEZ NOUS !

Vous pouvez aussi nous contacter directement !

09 72 54 48 38

Données sécurisées

Experts assermentés

Service 100% gratuit

Les différentes méthodes d’investissement en SCPI  ?

Au comptant

L’achat de parts de SCPI au comptant est le mode d’acquisition le plus répandu. Il s’adresse particulièrement aux épargnants disposant d’une liquidité suffisante pour souscrire des parts de SCPI. La souscription peut se faire directement sur le site internet de la société de gestion de la Société Civile de Placement Immobilier choisie. Bien entendu, le souscripteur devra s’acquitter des frais de souscription et des frais de gestion pour devenir l’un des associés d’une SCPI. Il est possible de les consulter sur le site web du gestionnaire d’actifs de cette dernière.

A crédit

Il est tout à fait envisageable de souscrire des parts de SCPI à crédit. De cette manière, il devient possible d’investir dans l’immobilier professionnel sans apport. À l’heure actuelle, les taux d’emprunt sont toujours attractifs, et la plupart des banques en ligne proposent des offres de bienvenue très alléchantes. L’effet de levier du crédit immobilier (amortissable ou in fine) permet de booster la rentabilité d’un placement en SCPI. En effet, les dividendes distribués par la société de gestion couvrent une partie des échéances de l’emprunt.

En démembrement

L’achat de parts de SCPI en démembrement constitue une solution envisageable pour accéder au marché de l’immobilier d’entreprise, et les avantages liés à ce mode d’acquisition sont nombreux. L’usufruit des parts de SCPI démembrées permet à son titulaire de toucher un complément de revenu régulier durant une certaine période. Toutfois, il devra payer l’impôt sur la fortune immobilière (IFI). Heureusement, ce n’est pas le cas du nu-propriétaire des parts de SCPI. Il récupère la pleine propriété des parts à la fin du démembrement.

Via contrat d’assurance-vie

Les parts de SCPI peuvent être utilisées comme supports d’investissement en assurance-vie. Contrairement au fonds en euros, elles offrent une meilleure rentabilité. D’ailleurs, souscrire des parts de SCPI via un contrat d’assurance-vie permet de bénéficier d’une fiscalité adoucie. Il s’agit de la meilleure solution pour payer moins d’IFI (impôt sur la fortune immobilière). Il est facile de trouver des SCPI accessibles via un contrat d’assurance-vie sur le marché. Il suffit de consulter un comparatif des meilleures SCPI du moment.

Pourquoi utiliser un simulateur avant d’investir en SCPI  ?

Il est vrai que tout le monde peut acheter des parts de SCPI et bénéficier de tous ses avantages. Il faut toutefois retenir que les risques liés aux SCPI sont bel et bien réels. Afin de les éviter, il est impératif de mettre en œuvre une bonne stratégie d’investissement. Et pour cela, il faut recourir à un simulateur SCPI en ligne. Celui-ci s’avère indispensable pour estimer la rentabilité du placement en prenant en compte les frais divers ainsi que les charges relatives au placement en pierre papier. Grâce à ce simulateur, l’épargnant saura combien de parts il devrait souscrire pour maximiser le rendement net de son investissement.

Simulez votre investissement SCPI !

La fiscalité des SCPI

Fiscalité SCPI

Bien entendu, les plus-values réalisées par la SCPI lors d’une cession immobilière sont taxées. Pour ce qui est de la fiscalité des revenus fonciers, il existe deux types de régimes d’imposition. Il s’agit plus précisément du régime Micro-foncier (pour les revenus inférieurs à 15 000 euros) et du régime réel (pour les revenus supérieurs à 15 000 euros).

Il est important de maîtriser la fiscalité des SCPI avant de se lancer dans un investissement en pierre papier. En vertu de l’article 8 du Code Général des Impôts, une Société Civile de Placement Immobilier est considérée comme « fiscalement transparente ». En d’autres mots, elle n’est pas assujettie à l’impôt. Donc, les revenus dégagés par le placement sont imposés de manière individuelle.